Tout savoir sur la punaise de lit ou cimex lectarius

La désignation punaise de lit regroupe plusieurs espèces d’insectes hétéroptères comme le cimex lectarius qui sont de la famille des Cimicidae. En effet, le terme de punaise de lit est employé différemment selon l’endroit où vous vous trouvez dans le monde.

Le cimex lectarius est exclusivement hématophage c’est à dire que la punaise de lit se nourrit unique de sang. L’insecte pique et suce le sang de ses victimes. Depuis quelques années, on voit une augmentation inquiétante de certaines espèces de punaises de lit. La punaise de lit vit uniquement la nuit mais lorsqu’il y en a beaucoup au même endroit, il est possible de les voir se promener durant la journée.

La punaise de lit est un ectoparasite c’est à dire que c’est un parasite externe qui vit sur le corps d’un être individu. Ce dernier peut engendrer de graves maladies s’il est piqué par une punaise de lit. Après avoir sucé le sang d’une proie, le cimex lectarius part se cacher pendant une dizaine de jour pour faire sa digestion. Cependant, il faut nuancer car selon les recherches du Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses, il n’est pas prouvé que la punaise de lit soit porteuse de maladies infectieuses comme peut l’être le moustique tigre. Mais le cimex lectarius est tout de même pris au sérieux et reste une problématique pour la santé publique.

A quoi ressemble une punaise de lit ?

Le cimex lectarius est la sorte de punaise des lits qui est la plus répandue et qui s’adapte le mieux à notre environnement. La punaise de lit aime les climats tempérés et on la retrouve dans différents pays. La punaise de lit existe depuis de nombreux siècles.

La punaise de lit adulte est souvent comparée aux lentilles ou aux pépins de pommes. Le cimex lectarius est de couleur brune un peu rouge, le cimex lectarius possède un corps ovale et plat. La punaise de lit ne possède pas d’ailes mais plusieurs paires de petites pattes. De plus la punaise de lit se déplace de façon lente ce qui permet de pouvoir l’observer. Les nymphes sont d’une couleur plus claires et elles sont translucides.

Son corps est recouvert de minuscules poils ce qui lui donne cet aspect rayé. Le cimex lectarius possède un appareil buccal qui lui permet de piquer et de sucer le sang. Ce dernier se métamorphose en une long rostre qui ressemble à un grand tube avec deux entrées.

Comment se nourrit la punaise de lit ?

La punaise de lit se nourrit la plupart du temps avec du sang humain. C’est en utilisant son appareil buccal qu’elle va nous piquer. Tout d’abord un tube envoie de la salive qui joue le rôle d’un anesthésiant pour diminuer la douleur pendant qu’elle nous pique puis le second envoie un anticoagulant pour rendre notre sang plus fluide. Grâce à cette technique, la punaise de lit peut sucer du sang tranquillement. Une fois qu’elle a fini, elle part se cacher pour faire sa digestion.

Quelles sont les conséquences d’une piqûre de punaise de lit ?

La morsure d’une punaise de lit ne provoque pas de douleur immédiatement, mais elle peut former des tâches maculaires qui se transforment ensuite en papules dans certains cas. Ces dernières provoquent de très fortes démangeaisons. Dans certains cas, on voit apparaître de l’urticaire généralisé. Lorsque vous vous faites piquer, il se passe environ une dizaine de jours avant de ressentir les premiers symptômes. Il a été rapporté quelques cas très isolés de d’anaphylaxie et des réactions asthmatiques suite à une piqûre de cimex lectarius. Mais il est plus commun d’avoir une vascularite avec des éruptions bulleuses. Cependant de nos jours, il n’a jamais encore été prouvé de façon scientifique que la punaise de lit peut transmettre des agents pathogènes mais elle peut par contre provoquer une grande détresse psychologique et être la cause d’une anémie lorsqu’il y a beaucoup de morsures dans un court délais. De plus, les lésions peuvent provoquer une surinfection avec l’apparition d’un impétigo.

Afin de traiter les symptômes lors d’une piqûre de punaise de lit, votre médecin va vous souscrire des antihistaminiques et des corticoïdes. Mais le plus important étant de faire disparaître toutes les punaises de lit présentes dans son habitation. Plusieurs autres traitements médicamenteux ont été données entre 1960 et 2008 comme des antibiotiques, de l’adrénaline des corticoïdes topiques ou buccaux mais les résultats varient beaucoup selon les patients.

Le problème est que la punaise de lit possèdent des staphylocoques doré (enterococcus aureus) qui résistent à certains antibiotiques comme la méticilline et le cimex lectarius transporte aussi des bactéries intestinales (enterococcus faecium) qui résistent à la vancomycine.

La réapparition des punaises de lit depuis les années 90

Alors que la prolifération des punaises étaient en forte baisse depuis la fin de la seconde guerre mondiale, elle est depuis les années en augmentation. En effet, il y a à travers le monde, de plus en plus de personnes qui vont chez un médecin pour des piqûres et des réactions allergiques à la punaise de lit. On retrouve de plus en plus d’habitations, hôtels, trains, etc qui sont infectés par le cimex lectarius. Il existe plusieurs raisons à ce problème :

Tout d’abord, après la seconde guerre mondiale, l’hygiène a été de meilleure qualité et surtout l’utilisation de nombreux insecticides a été utilisée pour l’éradication d’un grand nombre de punaises de lit. Mais dans le années 70, ces produits ont été beaucoup moins utilisés car ils étaient nocifs.

Les punaises de lits résistent de mieux en mieux aux pesticides et insecticides.
La cimex lectarius profitent grandement de l’essor du nombre de voyageurs à travers le monde qui est de plus en plus important.

Il y a aussi un problème de communication sur le sujet. Par exemple un propriétaire ne va pas forcément parler d’une infestation à son futur locataire et cela va dans les deux sens. Cela est probablement le résultat d’une certaine honte et surtout le manque d’argent à gagner.

Il faut aussi préciser que même si les insecticides sont encore très efficaces, il ne faut pas non plus en abuser. En effet un usage trop important, peut avoir l’effet contraire et aider l’apparition de nouvelles souches encore plus résistantes. Il est donc de plus en plus compliqué de pouvoir lutter de façon efficace contre les punaises de lit car elles résistent de mieux en mieux à nos différents produits. Il est donc conseillé de prendre contact avec un exterminateur de punaises de lit.

Afin de lutter contre les punaises de lit, il existe tout de même différentes solutions que vous pouvez découvrir dans cet article.